Komarr (T12 La Saga Vorkosigan)

MC_MASTER BUJOLD Lois

Article publié le samedi 29 décembre 2007 par Cyrallen

Quatrième de couverture :

Envoyé sur Komarr pour enquêter sur un accident qui a détruit le miroir solaire permettant de terraformer la planète, Miles Vorkosigan comprend vite qu’il se trouve pris au cœur d’un complot qui met en péril l’existence même de l’Impérium et l’avenir de Barrayar.

Des terroristes komarrans ont mis au point une machine infernale, arme absolue capable de détruire les points de saut et ainsi d’isoler Barrayar. Heureusement, le nabot diplomate va trouver en la personne de la belle Ekaterin un allié précieux. Qui va faire bien plus que lui apporter une aide non négligeable… Il n’y a que cet éternel bourreau des cœurs de Miles Vorkosigan pour trouver le grand amour alors qu’il doit démêler querelles scientifiques et imbroglios politiques !

L’avis de Jean-Marc Suzzoni :

Dans Memory, Miles Vorkosigan est nommé Auditeur impérial. Sa première importante mission en dehors de Barrayar est sur la planète vassale Komarr : une collision a eu lieu entre un transport spatial de minerais et un miroir solaire fournissant une part considérable d’énergie à la planète. Accident ou attentat ? Miles sert d’assistant à l’Auditeur Vorthys, venus expertiser le lieu du désastre. Tous deux sont hébergés par Etienne et Ekaterin Vorsoisson des parents de Vorthys. Le couple Vorsoisson cache un secret : Nicolaï, leur jeune fils, est atteint d’une rarissime maladie génétique… Techniquement, comme son père, c’est un "mutant"… Un de ces êtres qui sur Barrayar était tué à la naissance il y a encore peu de temps. La venue de Miles, déficient physiquement, mais non-mutant, va beaucoup troubler la belle Ekaterin.

L’auteur réussit à combiner une intrigue politico-policière et un roman sentimental, pas eau de rose pour un sou. C’est un beau tour de force. Ekaterin est un superbe personnage féminin, bien décrit psychologiquement, très complexe aussi, et elle fait un beau pendant à un savoureux Miles.


Réactions sur cet article

Aucune réaction pour le moment!



 
Propulsé par SPIP 1.9.2g | Suivre la vie du site RSS 2.0