Annihilation (Le Rempart Sud : tome 1)

VANDERMEER Jeff

Article publié le samedi 20 février 2016 par Cyrallen

A NOTER : L’auteur sera présent en France :
- dédicaces du 17 au 23 mars 2016 au Salon du livre de Paris ;
- rencontre à la librairie Charybde mardi 22 mars 2016 à 19h30.

Quatrième de couverture :

« Toute cette région était désertée depuis des décennies, pour des raisons qui ne sont pas faciles à raconter. Notre expédition était la première à entrer dans la Zone X depuis plus de deux ans et la majeure partie de l’équipement de nos prédécesseurs avait rouillé, leurs tentes et abris ne protégeant plus de grand-chose. En regardant ce paysage paisible, je ne pense pas qu’aucune d’entre nous n’en voyait encore la menace. »

La zone X est coupée du monde depuis des décennies. La nature a y repris ses droits. Quelques vestiges de civilisation subsistent dans une faune et une flore luxuriantes. La première expédition décrit une contrée idyllique. La deuxième s’achève sur un suicide de masse. Les membres de la troisième expédition s’entretuent, ceux de la onzième reviennent amorphes et succombent à un cancer foudroyant. Nous suivons la douzième, composée de femmes. Leur mission : cartographier le terrain et ne pas se laisser contaminer par la zone X.

Somptueusement écrit, un roman saisissant, une plongée claustrophobique en territoire inconnu, à mi-chemin entre Conrad et Lovecraft, qui mêle à la perfection thriller et SF.

« Nous étions quatre : une biologiste, une anthropologue une géomètre et une psychologue. J’étais la biologiste. Il n’y avait que des femmes, cette fois, choisies pour intégrer l’ensemble complexe de variables qui régissait l’envoi des expéditions. »

L’auteur :

Né en 1968, Jeff VanderMeer a grandit dans les Iles Fidji et vit maintenant en Floride avec sa femme. Auteur, éditeur et professeur de "creative writing", il impulse le mouvement littéraire de la Fantasy moderne, New Weird. Traduit dans plus de vingt langues, ses romans ont remporté les plus grands prix spécialisés (Nebula 2014, Rhysling, British Fantasy,World Fantasy, Shirley Jackson). Encensé par la critique, sa trilogie Le Rempart Sud est en cours d’adaptation au cinéma par Alex Garland pour la Paramount. Son premier roman, La Cité des Saints et des Fous (Calmann-Lévy 2006) a reçu en France le prix du Cafard Cosmique 2007. Les deux prochains tomes de la trilogie, Autorité et Acceptation paraîtront en 2017 et 2018.

L’avis de Cyrallen :

Le récit commence avec un petit groupe de quatre femmes aux compétences complémentaires : une anthropologue, une biologiste, une psychologue et une géomètre, qui ont une mission gouvernementale hors-norme à accomplir.

Il s’agit en effet de la douzième expédition chargée d’explorer les mystères de la zone X. Aucune des précédentes expéditions n’est jamais vraiment revenue indemne. La première arrivée sur les lieux a décrit un endroit paradisiaque, la seconde s’est suicidée collectivement et la troisième s’est entretuée.

Nous suivons l’expédition du point de vue de la biologiste, qui décrit l’environnement qui l’entoure, très riche d’un point de vue biologique. Le camp de base de l’équipe précédente leur sert de point de départ pour l’expédition de la zone X, et très vite, elles découvrent un tunnel/ (une tour selon les points de vue), dont la présence n’est étrangement rapportée sur aucun document, aucune carte.

D’emblée, les observations inexplicables s’accumulent, les convictions de désagrègent, les personnalités de transforment. Les traces laissées par les équipes précédentes ne feront qu’augmenter l’incertitude de la réalité des évènements se déroulant dans la mouvante zone X. L’expédition au complet de tiendra que quelques heures… Puis la zone X reprendra ses droits.

Un roman à l’ambiance oppressante, magnifiquement écrit, une plongée dans les mystères d’une nature toute-puissante et incontrôlable, qui joue avec les nerfs.

Il rappelle à ceux qui la connaissent la série "Lost, les disparus" (en version courte !) et je ne peux m’empêcher de penser aux jeux et aux films "Silent Hill" pour l’ambiance et le côté étrange et incompréhensible par un individu même préparé psychologiquement, même s’il n’y a rien d’urbain dans ce roman.

Tellement de questions restent en suspens à l’issue de ce premier volume qu’il va être difficile d’attendre la suite. Une vraie réussite, lecture hautement recommandable.


Réactions sur cet article

Aucune réaction pour le moment!



 
Propulsé par SPIP 1.9.2g | Suivre la vie du site RSS 2.0