L’apprentie du philosophe

MORROW James

Article publié le dimanche 17 avril 2011 par Cyrallen

Quatrième de couverture :

Lorsque Mason Ambrose, thésard en philosophie, accepte de faire l’éducation morale de Londa, fille d’une célèbre généticienne, il ignore quelles aberrantes surprises lui réserve le paradis tropical de sa mère. Là, entre des iguanes parlants et des arbres conscients, il tente d’inculquer à l’adolescente les bases d’une conscience éthique. Un enseignement qui va bouleverse son existence et celle de l’humanité entière.

L’avis de Cyrallen :

Mason Ambrose est un étudiant philosophe dont la thèse a été refusée en raison de l’animosité du jury à son égard. N’ayant rien à perdre et contre un salaire mirobolant, il accepte de servir de guide moral à une adolescente un peu extravagante, qui semble n’avoir aucune conscience morale. Londa est dotée d’une grande intelligence et d’une mémoire extraordinaire, mais son instructeur s’aperçoit très vite qu’elle agit comme si elle découvrait ce qu’était le bien et le mal, ainsi que toutes les subtilités de la vie en général. Sa mère Edwina, généticienne, est aussi énigmatique que sa fille, et c’est sans compter avec le reste de la "famille" que va bientôt découvrir Mason.

Le roman de James Morrow, écrivain chevronné, est original et facile de lecture. Les thèmes du savant fou, de l’écologiste anarchiste, des "bébés-éprouvettes améliorés génétiquement" sont abordés et formidablement bien mêlés, avec une touche d’île paradisiaque et de remise en question personnelle et philosophique. Un récit très original en plusieurs parties, plus profond qu’il n’y paraît au premier abord, des personnages très attachants, des trouvailles très intéressantes (le palétuvier "sentant", il fallait quand même y penser !) et un héros qui devra faire des choix personnels courageux.


Réactions sur cet article

Aucune réaction pour le moment!



 
Propulsé par SPIP 1.9.2g | Suivre la vie du site RSS 2.0