Préludes au Trône de Fer : "Le Chevalier Errant" et "L’épée Lige"

MARTIN George R.R.

Article publié le samedi 25 avril 2009 par Cyrallen
Site à visiter: J’ai Lu.

Quatrième de couverture :

Qu’il joute ou qu’il guerroie, le chevalier errant n’a d’autres attaches que celles de son cœur, d’autre code que celui de l’honneur. Il loue ses services aux causes les plus nobles et prend la défense des opprimés. Une ligne de conduite qu’a toujours suivie Ser Arlan de Pennytree, et qu’il s’est efforcé d’inculquer à son écuyer, Dunk. Mais la rencontre de ce dernier avec un garçon étrange, qui se fait appeler l’Oeuf, changera à jamais son destin.

Un an plus tard, Dunk et l’Oeuf, désormais son écuyer, s’engagent au service de Ser Eustace Osgris, un petit seigneur acculé à la défaite par la Veuve Rouge. Leur mission, déjà ardue, va se compliquer du fait des relations qu’entretiennent les deux forces en présence !

L’avis de Cyrallen :

Ces préludes au trône de Fer sont composées de deux longues nouvelles qui se déroulent quelques siècles avant la saga du désormais célèbre Trône de Fer.

La première nouvelle nommée Le Chevalier Errant avait déjà été chroniquée lors de la sortie de l’anthologie Légendes en 2001 chez J’ai Lu : le mieux est de s’y référer en suivant le lien. J’ajouterai toutefois un bémol à ma précédente critique un peu dure : les personnages sont comme toujours chez G.R.R Martin très attachants, et même si ce n’est que pour quelques centaines de pages, on suit avec intérêt les déboires du maladroit et trop honnête Dunk aux côtés d’un éventuel jeune héritier du Trône de Fer, l’insoupçonnable L’Oeuf.

La deuxième nouvelle (déjà publiée dans l’anthologie Légendes de la Fantasy, T1 en 2003 chez Pygmalion se déroule un an après le tournoi qui a légitimé Dunk en tant que chevalier. Il est toujours accompagné par l’Oeuf, mais cette fois en tant qu’écuyer officiel confié par son puissant père à Dunk pour quelques années de manière à parfaire son apprentissage de la vie.

Au hasard de leur voyage, ils se mettent au service d’un petit seigneur, Ser Eustace Osgris, en lutte contre la Seigneurie voisine dirigée par la Veuve Rouge. Ils se retrouvent au beau milieu d’un conflit local lorsqu’une sécheresse prive Ser Osgris de l’eau de la rivière pour ses terres tandis que la Veuve Rouge construit des barrages sur cette même rivière pour son compte.
Dunk et l’Oeuf découvrent bientôt que les forces en présence semblent largement en faveur de la Veuve Rouge, surtout que Ser Osgris est en réalité un traître à la couronne et qu’il n’a aucun droit sur la rivière en question. Le code d’honneur oblige cependant Dunk à combattre pour Ser Osgris puisqu’il est à son service. Mais ce conflit est en réalité une affaire beaucoup plus compliquée et familiale au beau milieu de laquelle Dunk et l’Oeuf vont risquer leur peau avant de découvrir le pot aux roses.

"L’épée Lige" est nouvelle rafraîchissante aux rebondissements et révélations permanentes, qui oblige Dunk et l’Oeuf à monter des plans rocambolesques pour ne pas être les dindons de la farce au beau milieu d’une querelle qui ne les concerne guère. A lire pour le plaisir.


Réactions sur cet article

Aucune réaction pour le moment!



 
Propulsé par SPIP 1.9.2g | Suivre la vie du site RSS 2.0