Prestimion le Coronal (T6 Le Cycle de majipoor)

SILVERBERG Robert

Article publié le dimanche 30 décembre 2007 par Cyrallen

Quatrième de couverture :

Après la terrible guerre des Sorciers de Majipoor, Prestimion a décidé de rendre la paix à la planète géante et d’effacer de toutes les mémoires, avec l’aide de deux mages, le souvenir atroce du conflit et de tous ceux qui ont péri.
Mais voilà que le charme d’oubli a creusé dans les esprits un vide insidieux que la folie vient souvent remplir.
La violence menace à nouveau de ravager Majipoor.

Et Prestimion demeure obsédé par l’image de Thismet, son amante morte dans les combats.

Prestimion saura-t-il guérir les peuples de Majipoor et se sauver lui-même en retrouvant l’amour ?

Prestimion le Coronal est le sixième volet du Cycle de Majipoor, la planète géante, après Le Château de Lord Valentin, Chroniques de Majipoor, Valentin de Majipoor, Les Montagnes de Majipoor et Les Sorciers de Majipoor, tous disponibles dans la même collection.

L’avis de Philémont :

Prestimion occupe enfin la charge de Coronal. Mais il est immédiatement confronté aux conséquences de la guerre civile qui a présidé à son ascension sur le trône, et ce en dépit du fait qu’il a fait retirer de la mémoire de chacun tout souvenir de cette guerre…

Prestimion le Coronal est donc la suite directe des Sorciers de Majipoor. On y retrouve les mêmes qualités et défauts que précédemment, mais cette fois-ci l’intrigue est tellement cousue de fils blancs que l’on ne peut échapper à l’ennui. En outre, certains artefacts sont tellement grossiers que le roman en devient parfois incohérent, et malheureusement ridicule. C’est tout particulièrement le cas de cet effacement partiel de la mémoire des habitants de Majipoor.

La lecture de Prestimion le Coronal ne présente donc que peu d’intérêts. A vrai dire je n’en vois qu’un seul : le fait que ce roman fasse partie d’un cycle somme toute agréable à lire, et qu’il y ait encore un tome censé le conclure.


Réactions sur cet article

Aucune réaction pour le moment!



 
Propulsé par SPIP 1.9.2g | Suivre la vie du site RSS 2.0